Avertir le moderateur Les blogs du Téléthon sont hébergés par blogSpirit Téléthon 2015 header

16 août 2009

L'Union Européenne vient de débloquer 6 millions d'Euros pour la recherche sur la myasthénie

Une information de Patrick envoyée le 12 aôut sur le blog - Merci - Continuez à nous faire parvenir vos commentaires- informations - nous les diffuserons -


Bonjour,
Bonne nouvelle pour les myasthéniques.
L'Union Européenne vient de débloquer 6 millions d'Euros pour la recherche sur la myasthénie. Cette recherche sera dirigée par la Professeure Sonia BERRIH-AKNIN.
Pour en savoir plus
:
http://www.israelvalley.com/news/2009/07/07/23414/europe-...
Bonne journée.
Patrick,

Ecrit par : Patrick | 12 août 2009

Texte de l'article :

 

jul07

Par M.T.
Rubrique: Universités, sciences et r&d
Publié le 7 juillet 2009 à 09:31

L’UE attribut 6 millions d’euros à un groupe menant des recherches sur la maladie dégénérative musculaire rare. Le groupe est dirigé par Sonia Berrih-Aknin, professeur invité à la faculté de médecine au Technion

L’UE a attribué 6 million d’euros à un groupe menant des recherches sur une maladie musculaire rare, la myasthénie gravis (MG). Ce groupe de recherche international est dirigé par le Professeur Sonia Berrih-Aknin de la faculté Rappaport de Médecine au Technion et de l’INSERM.

Le groupe inclut, entre autres, le Professeur Ariel Miller, spécialiste de la sclérose en plaques et des maladies neuro-immunologiques de la faculté Rappaport de Médecine au Technion et du centre médical Carmel; le professeur Talma Brenner du centre médical Hadassah; le Professeur Miriam Souroujoun de l’université ouverte; le professeur Sara Fuchs de l’institut Weizmann; et des chercheurs de Grèce, Allemagne, Suisse, France, Italie et Norvège.

La MG est une maladie auto-immune diffusée par des anticorps attaquant la jonction neuromusculaire et produisant une faiblesse musculaire sévère. Les phénomènes moléculaires précis à l’origine de ce trouble ne sont pas entièrement connus.

Le traitement disponible n’est pas à même de guérir la maladie et, de plus, produit des effets secondaires tels qui requièrent l’élaboration de nouveaux traitements.

En Israël il y a environ 600 patients atteints par cette maladie, la population dans le monde étant environ 10 sur 100,000. Le MG se manifeste par une fatigue débilitante si extrême que les patients ne peuvent plus fonctionner. Le projet multidisciplinaire du groupe a pour objectif d’améliorer le traitement de la MG en établissant des liens entre des chercheurs dans les sciences fondamentales et des neurologues cliniciens.

«Nous souhaitons comprendre l’origine de cette maladie et éventuellement découvrir comment la guérir», explique le Professeur Sonia Berrih-Aknin. «Peut-être notre travail servira-t-il de modèle dans la recherche sur d’autres maladies auto-immunes».

Sonia Berrih-Aknin est professeur invité au Technion au laboratoire INSERTECH, dans le cadre d’un accord de coopération signé avec l’INSERM dans le domaine de la recherche sur les cellules souche. L’accord a été initié par le Professeur Joseph Itskovitz-Eldor de la faculté Rappaport de médecine au Technion, et par le Professeur Daniel Aberdam de l’INSERM.

Commentaires

Il peut être intéressant d'aller sur le site :

clinicaltrials.gov

puis taper : myasthenia gravis

On y recense tous les essais cliniques du monde entier, en cours, terminés, ceux à venir ainsi que les résutats.

Amitiés yvelinoises à toutes et à tous
Josselyne

Écrit par : GOODLEY Josselyne | 16 octobre 2009

Salut
depuis 1998 je vis avec la myasthénie
c'est cette année que j'ai découvert ce site
chaque année je faisais des crises, j'avais une extinction de la voix; j'avais du mal à mâcher et à avaler j'avais les paupières qui tombaient; 2008 je n'en ai pas eu je croyais que c'était fini;
voila en Septembre 2009 c'est revenu je suis sous immurel mytélase, neostigmine.

Écrit par : SALL | 16 octobre 2009

Bonsoir Sall,

Dans quel pays êtes vous ? En France, on n'utilise plus de néostigmine, je crois (j'espère ne pas faire d'erreur) que ce médicament est toutefois utilisé en injection dans les hôpitaux pour confirmer ou infirmer la myasthénie.
Qu'appelez-vous crise, la vraie crise myasthénique ?
Amitiés yvelinoises
Josselyne

Écrit par : GOODLEY Josselyne | 16 octobre 2009

Salut
je voulais qu'on m'explique svp si la sclérose en plaque a un rapport avec la myasthénie. Merci de m'éclairer.
je suis un peu inquiet parce j'ai vu une personne qui m'a dit qu'elle était sous imurel pendant 5 ans elle avait une crise d'épilepsie et par la suite elle s'est retrouvée avec une sclérose en plaque.
Merci encore
----------------------------------------------------------------
Réponse : Le seul point commun entre sclérose en plaque et myasthénie, c'est que dans les 2 cas il s'agit d'une maladie auto immune; ensuite les symptômes et l'évolution n'ont rien à voir.
Par contre, certaines personnes peuvent avoir plusieurs maladies auto immunes en même temps; une personne myasthénique peut également avoir une sclérose en plaque et vice versa; il n'est pas rare de voir des myasthéniques qui cumulent plusieurs maladies auto immunes;
------------------------------------------------------------

Écrit par : SALL | 03 novembre 2009

Les commentaires sont fermés.