Avertir le moderateur Les blogs du Téléthon sont hébergés par blogSpirit Téléthon 2015 header

24 août 2009

GRIPPE A - PREVENTION - CONSEILS

Comme le dit l'adage, il vaut mieux prévenir que guérir -

Ne paniquons pas mais soyons vigilants et suivons ces bons conseils ...

Article à paraitre dans le VLM 142 

- GRIPPE A : LES BONS GESTES -

  • Vaccination
  • Hygiène renforcée
  • Comment se traiter ?

Grippe A : les bons gestes

 

Les journaux multiplient les articles sur la grippe A, mais aucun ne traite de sa prévention en cas de maladie neuromusculaire… Voici donc quelques conseils pour vous en prémunir. Comme la grippe saisonnière, la grippe A peut en effet provoquer des complications respiratoires, surtout si vous souffrez déjà de troubles respiratoires.

 

Vaccination: consultez votre médecin traitant

Le vaccin contre la grippe A sera atténué et donc, en principe, sans danger, y compris pour les personnes sous immunosuppresseurs. Les premiers essais chez le sujet sain ont commencé le 22 juillet pour tester l’efficacité, la tolérance et les éventuelles contre-indications du vaccin. Les malades neuromusculaires devront se conformer aux indications et contre-indications que seul leur médecin traitant pourra faire. Comme toutes les personnes atteintes d’une affection de longue durée, elles seront en tous cas prioritaires pour accéder au vaccin, dont la livraison devrait s’échelonner d’octobre à janvier.

 

Hygiène renforcée

Le virus se transmet par voie aérienne (en toussant ou en éternuant), par contact rapproché avec un malade (en l’embrassant, en lui serrant la main…) ou avec les objets qu’il a contaminés par sa toux et ses éternuements (tables, poignées de portes…). Outre la vaccination, la meilleure barrière est l’hygiène.

Si un de vos proches est malade, limitez les contacts avec lui aux gestes indispensables. Pour réduire le risque de contamination, la personne grippée doit porter un masque dit chirurgical et le changer toutes les quatre heures. Ces masques sont délivrés gratuitement en pharmacie, sur prescription du médecin. Par ailleurs, elle ne doit n’utiliser que des mouchoirs jetables et, avant de jeter masques et mouchoirs usagés à la poubelle, les mettre dans des sacs plastiques fermés.

Malade ou pas, lavez-vous soigneusement les mains à l’eau et au savon, ou à défaut avec des gels antiseptiques hydroalcooliques, plusieurs fois dans la journée. Désinfectez régulièrement les objets touchés par le malade avec un détergent classique.

 

Comment se traiter ?

Dans la majeure partie des cas, les symptômes de la grippe A sont les mêmes que ceux de la grippe saisonnière : fièvre supérieure à 38° ou courbatures, grande fatigue, toux ou difficultés respiratoires. En cas de symptômes de ce type, adressez-vous à votre médecin traitant et non au Samu, qui, depuis le 23 juillet, ne prend plus en charge que les cas graves et les enfants de moins d’un an. Si l’épidémie s’accentue, il sera d’autant plus important de respecter cette consigne pour éviter l’engorgement des hôpitaux avec des cas bénins, dont les personnes plus gravement atteintes pourraient pâtir.

S’il s’agit d’une grippe A, il existe des traitements antiviraux de type Tamiflu. Mais, là encore, les malades neuromusculaires doivent se conformer aux indications et contre-indications de leur médecin traitant.

 

 

Pour tout savoir sur la grippe et sa prévention : www.pandemie-grippale.gouv.fr

 

 

Commentaires

Bonjour.

Une question : Les myasthniques pourront ils se faire vacciner sans aucun problème pour la grippe A
Etant enceinte et myasthénique, ce vaccin me fait réfléchir, ne contient il pas un anti-histaminique, c'est du moins ce que l'ont m'a dit.
Je préfère vous poser la question pour avoir une réponse juste.

Merci d'avance.

Caline

Écrit par : Caline | 05 septembre 2009

Les commentaires sont fermés.