Avertir le moderateur Les blogs du Téléthon sont hébergés par blogSpirit Téléthon 2015 header

28 décembre 2009

RITUXIMAB : UN POINT SUR LES ESSAIS

Communication du Professeur Bénéviste (Institut de myologie)

Conférence Internationale Euromyasthenia 1-2 décembre 2009

 


Le Rituximab est un immunosuppresseur qui est en principe utilisé pour le traitement des lymphomes ;   ce sont des anticorps monoclonaux qui ont été essayés avec succès pour certaines maladies auto-immunes ;

Le Rituximab a été testé dans les myasthénies réfractaires aux traitements (cf la note que nous avions publié le 21 mars 2009 dans la catégorie G : Recherche - Essais).

 

Actuellement le Rituximab est en essai sur 10 malades myasthéniques en échec thérapeutique avec les traitements conventionnels.

Le traitement se déroule en 3 injections :

Le 1er jour

Deux semaines après

Six mois après.

 

Voici les 1ères conclusions :

  1. le traitement peut être une thérapie complémentaire pour la myasthénie, mais

·        l’effet semble transitoire ;

·         il y a un risque d’effet secondaire grave (leuco encéphalopathie) qui pourrait s’aggraver en cas de prise sur un long terme, également en cas de prise simultanée d’immunosuppresseurs.

  1. certains malades ont eu une amélioration importante qui s’est arrêtée à l’arrêt du traitement par Rituximab.
  2. Une évaluation comparative des traitements conventionnels par rapport aux traitements par Rituximab appelée « FORCE » doit être entreprise et permettra de mieux organiser les injections.

Commentaires

Oui mais, en dehors du risque d'effet secondaire, le fait d'avoir testé le produit sur des myasthéniques déjà réfractaires aux autres traitements ne limite-t-il pas la portée de l'intérêt du Rituximab ? Autrement dit, des essais sur des myasthéniques répondant bien aux autres traitements ne seraient-ils pas plus concluants ?

Écrit par : DOMENECH | 07 janvier 2010

les effets secondaires du rituximab ne sont pas bénins, il s'agit d'un produit normalement destiné à soigner des cancers et il doit être administré à l'hôpital; on connaissait ses vertus d'immunosuppression voilà pourquoi il a été essayé avec succès pour certains moins de succès pour d'autres;
les médecins évaluent le bénéfice /risque , et les risques sont importants, sauf que les malades qui l'essaient n'avaient plus aucune autre solution et dans leur cas , le risque de problème majeur à cause de la myasthénie était très important

ce produit restera une solution pour des cas extrêmes

marguerite groupe myasthénie

Écrit par : m friconneau | 11 janvier 2010

Au mois de juillet dernier j'ai bénéficié d'une cure de Rituximab étant donné l'aggravation de la maladie et le fait que j'étais réfractaire aux autres traitements.Ou je m'interroge c'est sur l'administration du traitement : j'ai eu 4 injections à une semaine d'intervalle.Aujourd'hui je suis très contente car je suis en rémission et je ne prend plus qu'un mestinon LP le matin.Que pensez vous de la fréquence d'administration du traitement que l'on m'a fait ?

Écrit par : tessier | 01 septembre 2010

bonjour
en tant que groupe de malades, nous n'avons pas à penser au sujet de ce type de question (fréquence d'administration), seul un médecin pourrait le faire , et encore, ce traitement est encore très expérimental.
Par contre , nous sommes très heureuses que cela fonctionne bien chez vous, d'autres pourront sûrement profiter de votre expérience,
merci pour votre message
marguerite friconneau pour le groupe myasthénie

Écrit par : groupe myasthenie | 13 septembre 2010

Bonjour,
Je suis une femme de 27 ans et j'ai ''développé'' la myasthenie depuis environs 2 ans et demi. J'ai terminé un cycle de traitement de rituximab il y a 4 mois (1 par semaine durant 4 semaines) et aucun changement... cette période m'a aussi déstabilisé car j'ai du interrompre mes traitements réguliers (au 3 semaines) de plasmaphérèse pour la durée du traitement et 3 semaines après aussi. Je vais réessayer une dernière fois un autre cycle de rituximab fin octobre (4 traitements à une semaine intervalle). Pour ceux dont le traitement a fonctionné, après combien de temps avez-vous vu une amélioration?
Merci! Melissa,

Écrit par : Melissa Donahue | 29 septembre 2010

J'ai une myasthénie réfractaire depuis 14 ans. Après les plasmaphérèses et des injections de rituximab, je connais une rémission. Des douleurs dans les muscles sont apparues et je fais une allergie après chaque injection de rituximab (tous les 3 mois). Je suis inquiète pour l'avenir.

Écrit par : Italiano Christiane | 10 décembre 2010

Les commentaires sont fermés.